Fin’Amor

Historique de l’ensemble polyphonique Fin’Amor

L’ensemble polyphonique Fin’Amor a vu le jour lors de l’Assemblée générale constitutive du 10 novembre 1995. C’est la principale émanation de l’association créée ce jour là, à savoir l’AVMCM (Association pour la promotion de la vie musicale dans le canton du Montet et de ses environs).

Cette association a pour but d’enrichir sur le plan culturel le canton du Montet par le biais de la promotion, de l’animation et de la pratique de la vie musicale. L’activité chorale est actuellement sa principale caractéristique.

Fin’Amor est né de la volonté de plusieurs membres de la chorale de l’Amicale laïque de Cressanges de parfaire sa pratique vocale en étendant son champ d’action aux répertoires sacré et profane de la Renaissance.

Luc BELLONI (1995-1999)

L’ensemble polyphonique Fin’Amor, sous l’impulsion de son premier chef de choeur et président fondateur Luc Belloni, a compté jusqu’à une quarantaine de membres à son début. Une de ses particularités était de compter trois pupitres de femmes et un seul d’hommes (denrée rare en milieu rural et bocager). Aussi, le pupitre des ténors fut pendant des années assuré avec maestria par des ténorettes !

Pictogramme Adobe Cliquez ici pour ouvrir un fichier PDF avec le répertoire présenté dans l’époque Belloni.

Sylvie MICHARD (1999-2006)

À partir de 1999, la direction vocale de la chorale échoit à Sylvie Michard, soprano fort connue sur la région moulinoise et membre de Fin’Amor avec son époux. Sous sa conduite, l’ensemble se perfectionne et se rééquilibre avec deux pupitres de femmes et deux pupitres d’hommes. De grands projets sont menés à bien avec, par exemple, une série de représentations données en République tchèque en 2004 et le Festival de Choeurs européens en Bocage bourbonnais en 2005, à l’occasion du 10ème anniversaire de Fin’Amor.

Pictogramme Adobe Cliquez ici pour ouvrir un fichier PDF avec le répertoire présenté dans l’époque Michard.

John PUGH (2006-2010)

Depuis fin 2006, John Pugh a repris avec entrain et conviction la direction de l’Ensemble. Avec son accent « sobritish », il à fait évoluer les prouesses vocales de tous les membres de Fin’Amor, tout en améliorant sa propre pratique de la belle et néanmoins compliquée langue française.

Pictogramme Adobe Cliquez ici pour ouvrir un fichier PDF avec le répertoire présenté dans l’époque Pugh.

Sylvie MICHARD (2010-2012)

Sylvie Michard a repris le bâton de John Pugh à partir d’octobre 2010 jusqu’à la fin de 2012, quand elle ne pouvait plus combiner ses deux chorales avec ses activités quotidiennes,

Pictogramme Adobe Cliquez ici pour ouvrir un fichier PDF avec le répertoire de ces années.

Anne BESSON (Depuis 2013)

Depuis début 2013 c’est Anne Besson qui bat la mesure et donne le ton. Son but artistique et sportif est de transformer Fin’Amor en une chorale où on respire seulement pendant l’applaudissement.

Pictogramme Adobe Cliquez ici pour ouvrir un fichier PDF avec le répertoire présenté depuis cette date.